Programmation

                                 2019 - TRENTE ANS DÉJÀ ......


Trois jours de fête : vendredi 13, samedi 14 et  dimanche 15 septembre 2019


Intentions culturelles des Après-Midi de Saint-Loup

Le public des AMSL est habitué maintenant à écouter des musiques traditionnelles de pays différents de notre monde et particulièrement les comparaisons entre le monde occidental et le monde oriental.
Depuis 1989 avec les concerts mêlant M.A. Charpentier et les ragas indiennes jusqu’à cette année où les musiciens et les instruments vont mêler l’Europe de Charles-Quint aux percussions andines, les AMSL ont toujours voulu éveiller la curiosité, faire sentir les différences, mais toujours grâce à  la compétence  des musiciens, de l’instrumentarium et de la musique.


Une règle est importante quand on veut élever et éduquer c’est produire de la qualité et toujours penser que c’est un droit pour le public. Peut-être est-ce long et difficile mais en matière d’apprentissage, d’écoute et de plaisir, il faut savoir être patient…


Cette année en plus de ces concerts importants, nous allons  aussi faire découvrir qui était Magellan et le siècle de Charles Quint dans une conférence - débat mêlée à des représentations audio-visuelles et à des textes dits, qui sera menée par Perrine Maillet, géographe. Afin de toucher un public peu enclin à écouter des concerts nous avons voulu que ça se passe au Foyer Polyvalent de Courton le Haut et que ce soit gratuit..


Dans le cadre festif de trente années dévolues à la mise en valeur du monument et du site, nous désirons avec l’aide d’une plasticienne Delfine Ferré, décorer l’église de découpages en dentelle de papier représentant une vague et le gallion de Magellan, les éclairages étant réalisés par une Sté compétente du département.

 Enfin, les grands spécialistes américains de Saint-Loup de Naud,   Clark Maines et Sheila Bond historiens de l'Art,  viendront des États-Unis,  pour nous parler du portail et du fief prieurial.

Nous terminerons les concerts par un grand repas partagé sur le site du chevet de l’église.


CONCERT I

L’ensemble FOLIAVERDE

Musiques espagnoles et italiennes

Du Siècle d’Or et de l’Italie baroque du 17ème siècle

 

Chiaroscuro”


 

Ce programme Clair Obscure”  l’ombre et la lumière, est consacré à un répertoire méditerranéen plein de lumière et de grâce ou l’on peut écouter toutes les musiques les plus prisées de l’époque du Siècle d’Or espagnol et de l’Italie post Renaissance. Toutes les émotions humaines y sont décrites au moyen de pièces polyphoniques, des basses obstinées, des « standards » sur lesquels les musiciens rivalisent dans leurs « diminutions » appelées « glosas » en espagnol , « passagietti » en italien.

 

Le Siglo de Oro (Siècle d’Or) est une période historique parmi la plus faste de l’Espagne qui se situe sous les règnes de Carlos V et Philippe II.

Charles le Quint fut l'empereur qui mécéna entièrement, pour l'Espagne,   les cinq nefs de Magellan, navigateur portugais,  pour la découverte du passage autour du monde. 


L’influence « franco-flamande » sur la musique espagnole a été importante mais très vite des compositeurs espagnols vont développer une musique locale très caractéristique autour de l’orgue et de la vihuela de mano (l’équivalent du luth en Espagne) avec de grandes figures tels Antonio de Cabezón, Narvaez, Mudarra , et la vihuela de arco (viole de gambe) avec Diego Ortiz .

 En Italie au 17ème siècle, l’influence des musiciens franco-flamands fut aussi importante et le musicien Willaert fut longuement attaché à St Marc de Venise. Les italiens vont développer à leur tour une musique instrumentale très virtuose pour le clavecin avec Frescobaldi, Merulo, Trabacci, Fontana, Castello pour le violon, le cornet à bouquin, Virgiliano, Della Casa pour la flûte à bec ou la viola bastarda.


Charles le Quint vers 1519 peint par Bernard Von Orley 


Concert 2

Lachrimae Consort

Philippe FOULON


“ Le Périple de Magellan

« Lágrimas de saudade »

 

Avec instruments anciens et traditionnels andins

Une aventure musicale pour le 500ème anniversaire

du périple de Magellan

 

Sergio Barcellona et Philippe Foulon

 

On peut traduire ce titre par « Larmes de Saudade » ; ce terme de « saudade » n’existant pas en français, mais en portugais il exprime un sentiment de délicieuse nostalgie, un désir d’ailleurs.


Le premier tour du monde, réalisé par le portugais Hernando de Magallanes entre 1519 et 1522, fut relaté par l’italien Antonio Pigafetta.


Il est possible d’imaginer, avec les sens et la sensibilité d’aujourd’hui, l’impression que cette tragique épopée produisit sur les protagonistes.

La traversée amena l’expédition au Brésil et en Patagonie en croisant le détroit qui prendra le nom du célèbre portugais aux îles Philippines où Magellan trouva la mort avant de retourner en Espagne après avoir s’être navigué à travers l’Océan Indien et retourné vers l’Afrique.

Des cinq navires avec environ trois cents hommes d’équipage qui avaient appareillé de Séville, le jour de la Saint Laurent en 1519, il en revint seulement un seul.

Le récit de Pigafetta (l’un des 18 survivants de l’expédition) fut publié en 1524.

Ses pages les plus marquantes interprétées par Bertrand Dazin récitant et contre-ténor serviront de fil conducteur du spectacle dans lequel la musique est la protagoniste et les sons sont sûrement ce que les membres de l’équipage ont pu écouter de leur vivant.

La musique est tirée des « Canconeiros » portugais et espagnols du 16ème  siècle, qu’on interprète avec des instruments occidentaux (vihuela de arco, vihuela de mano, cornet à bouquin, flûtes), auxquels se mêlent des instruments de cultures avec lesquels se sont croisés les aventuriers :

Instruments à vent, percussions venant d’Amérique latine et Philippines.

Installation dans l'église

Delfine Ferré, plasticienne crééra pour ces journées une installation en papier découpé dans la nef de l'église représentant une des nefs de Magellan voguant sur la mer.


Concert 1


                                                   Les Artistes


Vivien Steindler, Samuel Leloup : violons
Othar Melikichvili : alto
Jean-Baptiste Valfrey : violoncelle
Colette Caurier : orgue

                                             Maud Chabanis : soliste

                                             Direction :
Fabrice Sansonetti




Le Programme


“Chants sacrés en Italie”


Magnificat de DURANTE

Extraits du Stabat Mater de PERGOLESI

Stabat Mater d’ASTORGA



Œuvres écrites pour cordes et continu




Concert 2                                           

  L’ENSEMBLE DE VIOLES ALL’INGLESE

du

LACHRIMAE CONSORT

Sur instruments d’amour

 

Les interprètes

 



 

Alexis Vassiliev: voix de contralto



Philippe Foulonpardessus de viole d’amour

        viola all’inglese, violoncelle d’amor  

                                      Sergio Barcellona : violone

                                      Florentino Calvo : mandoline ou lutino

                                      François Koehl : pardessus de viole d’amour, violoncelle d’amour

                                      Emer Buckley : clavecin ou épinette


 Le Programme


Antonio VIVALDI  (1678-1741) 

Concerto en Do majeur pour mandoline, cordes et continuo

 

Aria « Transit Aetas » de l’oratorio Judith Tiomphans, pour voix de contre alto, mandoline obligée et violini pizzicatti

 Canzoni da batello

« Si la gondola averé » J-J. Rousseau

« Mi credeva d’esser sola » Anonyme


Antonio CALDARA (1670-1736)

 

Aria « Voi del Tartaro » con violette unissoni presto tiré de l’oratorio Madalena a piedi di Cristo

Canzoni di batello

« Che tralasse de vardarte », Georg Friedrich Haendel

 

Antonio VIVALDI

Sicilienne pour mandoline, viole et basse continue

 

Antonio CALDARA

Aria con Violette presto « Horibilli, terribili » de l’oratorio Maddelena a piedi di Cristo , voix de contralto, violetta inglese et basse continue au clavecin

 

Antonio VIVALDI

Concerto en sol mineur pour mandoline, cordes et continuo 

Canzoni da batello

Jean-Jacques ROUSSEAU (1712-1778)

« La Biondina »


 

Carlo Maria BROSCHI dit FARINELLI (1705-1782)

Aria « Prudente mi chiedi » pour voix de castrat, cordes et continuo 

Canzoni da batello

« Sento che ‘l cuor me manca » , anonyme

« La Carrozza , Madama Ciana », Gaetano LATILLA

 

Antonio VIVALDI

Aria « S’impugni la spade » tiré de l’opéra Montezuma, pour voix d’alto et instruments

 

Bis « Lascia ch’io pianga » de. Georg Friedrich HAENDEL



{cke_protected_1}{cke_protected_2}



 


 















 

 



 





 







Concerts 2017
Jean-Sébastien H - Premier concert - 18 heures

                                                                                          Programme

                                                                 CONCERTO POUR DEUX CLAVECINS,
En do mineur, BWV 1060
Allegro
Adagio
Allegro

                                                                  CONCERTO POUR CLAVECIN
En ré majeur, BWV 1054
Allegro
Adagio
Allegro

                                                                CONCERTO POUR TROIS CLAVECINS
En do majeur, BWV 1064
Allegro
Adagio
Allegro

                                                               CONCERTO POUR QUATRE CLAVECINS
En la mineur, BWV 1065
Allegro
Adagio
Allegro

Le Concert Persan - Deuxième Concert - 20 heures

                                                      Musiques occidentales et persanes







Les Amis de Lourps, Encres vives, les après-Midi de Saint-Loup                                   
                              Roula Safar chante Paul Valéry  

                           récital dans la Chapelle de Lourps



“Musiques, textes et voix dans des lieux insolites”

Une « première » dans cette région du sud-seine-et-marnais : trois associations culturelles vous présentent un récital hors du commun : Les Amis de Lourps, « Encres Vives » et "les Après-Midi de Saint-Loup" dans un lieu joliment restauré : la très jolie chapelle peinte de Lourps (commune de Longueville près de Provins Seine-et-Marne)

                                                            Une date à retenir : samedi 13 mai 2017 à 19 heures


Protagonistes du projet
Trois artistes contribueront à la réalisation de ce projet :
Roula Safar, mezzo-soprano, guitare et percussions
Michel Maurer, piano
Ghislain de Fonclare, récitant


Nature du projet
Choix de poèmes de Paul Valéry (1871-1945), dits et surtout chantés, avec un accompagnement au piano, à la guitare et aux percussions.
Extraits de divers recueils de Paul Valéry, textes d’époques et de styles différents.
Mélodies et composition
La plupart des mélodies sont des poèmes mis en musique par des compositeurs du XXème siècle, pour voix et piano: Pierre-Octave Ferroud (1900-1936) Federico Mompou (1893-1987), et Henri Sauguet (1901-1989).


Roula Safar a également mis en musique certains textes pour voix, guitare et percussions (ses « instruments de troubadour »).

                               “ Les Après-Midi de Saint-Loup”

 Le  Festival  des “ Après-Midi de Saint-Loup”  renommé  depuis 20 ans pour ses concerts mythiques de musique dont le répertoire s’étend du Moyen Âge au contemporain en passant par la  Renaissance, le baroque, le classique, va s’orienter vers de nouveaux horizons sonores musicaux, de croisements culturels élargis afin de faire découvrir des musiques d’occident et d’orient patrimoine commun à toute l’humanité. Il va renouer avec son esprit de recherche et de découverte. 

Il veut enfin faire résonner des musiques et répertoires dans cette merveilleuse église de Saint-Loup de Naud de l’Antiquité au XXIème siècle. La voix sera naturellement célébrée dans des répertoires de musique sacrée et profane et fidèle à sa tradition, le  fera découvrir de nouveaux horizons sonores et de nouveaux instruments de musique en première  mondiale.      

 
L’acoustique de l’église de Saint-Loup étant très propice aux instruments naturels et acoustiques, les programmes seront spécialement « créés » dans le cadre du festival par des chanteurs et musiciens de grand talent spécialistes de leur répertoire, et donc un lieu de rencontre extraordinaire à la croisée des cultures occidentales et orientales. Le Festival va faire revivre des musiques de tradition orale  parfois millénaire, à l’aide de musiciens et  musicologues orientaux et occidentaux, de tradition écrites et de musiques improvisées.
 
La vocalité ayant toujours été l’une des marques de fabrique du festival, de nombreuses musiques en langues anciennes et actuelles chantées seront à découvrir dans les toutes prochaines éditions. Enfin, il ne sera pas étrange d’entendre des œuvres contemporaines    inspirées par des textes anciens mis en musique par des compositeurs actuels.
 

festival 

CONCERTS DU 10 SEPTEMBRE 2016


“De Babylone à Versailles”    

                                         

CONCERT n°1


Chants sacrés en Méditerranée

                  Roula SAFAR, voix de mezzo soprano, guitare, percussions


Roula Safar, mezzo-soprano , avec sa guitare et ses percussions , en dehors des clivages politiques et religieux, propose un programme autour du sacré et des traditions polythéistes et monothéistes en Méditerranée dans des langues parfois disparues telles le suméro-akkadien, l’égyptien ancien, le hittite, l’ougaritique, le gaulois…et plus proches de nous comme l’araméen, l’hébreu, l’arabe, le grec le latin et ses ramifications … Les textes anciens, incantations, prières, qui évoquent aussi la création de l’univers, le renouveau perpétuel, la liberté…seront entendus grâce à des musiques traditionnelles, de l’époque médiévale et d’aujourd’hui,  comme celles de François-Bernard Mâche et les siennes

 

PROGRAMME


Qaddish , sanctus  (en araméen chaldéen)

 

Incantation à Ishtar (en akkadien et en sumérien XXème av.notre ère)  de Roula Safar

 

Qaddish, prière de louanges (en araméen) de Roula Safar et Paul Mind

  

Tzadiq kattamar/ El saddiq (Psaume 92 en hébreu et en arabe) de Violaine Prince

   

Urtenu (Incantation contre les scorpions et  les serpents, en XIIIème av. notre ère)  de Roula Safar 

                                 

Abouned bachmayo (Notre Père en araméen syriaque) de Mgr Beylouni                                                               

 

 Aasheq el Hob (poème  soufi de Ibn el Arabi, XII-XII en arabe) de Roula Safar 

  

 Femmes (poèmes de Mahmoud Darwich, en arabe) de  Florence Baschet

                                                              

 Havoun ( l’oiseau rempli d’amour pour l’humanité, en arménien) de Grigor Narekatsi  Xème. harm. Roula Safar

 

Pelagia (en grec IXème) de Kassia

   

Alleluia (grégorien)

 

Athanatai (hymne à Aphrodite et hymne à la Vierge Marie, en  grec ancien et moderne) harm.Roula Safar

 

Maponos ( en gaulois) de François-Bernard Mâche  

CONCERT n°2

Chants sacrés au Grand Siècle

        Roula SAFAR, mezzo soprano        Ensemble LACHRIMAE D’AMORE
                                         Direction Philippe FOULON
 
 “Autour des Lamentations de Jérémy” de Michel LAMBERT,  compositeur et théorbiste, beau-père du grand compositeur Lully, musicien du roi Louis XIV, ayant été le premier à composer des Leçons de Ténèbres sur les Lamentations de Jérémy, chantées par une artiste à la croisée des cultures orientales et occidentales Roula SAFAR (Manuscrit de la BNF) et œuvres instrumentales de Jean-Baptiste LULLY, Marin MARAIS, SAINTE COLOMBE.
Les Lamentations de Jérémy représentent une œuvre complètement novatrice à l’époque de Louis XIV. Ce sont les premières à avoir un style monodique dont les mélismes ne sont pas sans rappeler les mélismes orientaux


Philippe FOULON, basse de viole et pardessus de viole d’amour, lyra
François KOELH, basse de viole et pardessus de viole d’amour
Thierry MEUNIER, théorbe et basse de viole
Jean-Marie POIRIER, théorbe et guitare baroque



                                                          Entre les deux concerts,

Buvette champêtre sur la place de l'église et visite des jardins attenants au Prieuré et à la Tour.
                                                 

                                                         Après le deuxième concert,

                                          Rencontre avec les muciciens autour d'un verre.


PROGRAMME

Marin MARAIS
Sonnerie de Sainte Geneviève à Paris
Pour pardessus de viole , basse de viole et basse continue
Michel LAMBERT
1ère Leçon de Ténèbres du Mercredy Saint
pour voix,et basse continue
Sieur de SAINTE COLOMBE
Concert à deux violes égales « Le Retour »
Michel LAMBERT
1ère Leçon de Ténèbres du Mercredy Saint, (suite)
Jean MOREL
Chaconne en Sol majeur pour pardessus de viole, basse de viole obligée et basse continue
Michel LAMBERT
1ère Leçon de Ténèbres (suite)
Denis GAUTHIER
Courante « La belle homicide » , guitare et théorbe
Henry François de GALLOT
Machimagry, guitare et théorbe
Nicoles DEROSIERS
Gigue, guitare et théorbe
Michel LAMBERT
Miserere à une voix et deux dessus et basse continue


  samedi 6 juin 2015 : concert inaugural  
“1945-2015 - 70 ans de victoire contre la Barbarie
 

Léo Marillier - Violon - Antoine de Grolée - Piano - Christophe Frionnet - compositeur -

Le musicien à l'écoute de son pays et de son temps

Oeuvres de Messiaen, Lekeu, Granados, Schulhoff.  

Création d'une oeuvre de Christophe Frionnet en présence du compositeur 

“Il s’agit d’une commémoration et aussi d’actualité ; la paix, la tolérance sont à réinventer chaque jour…

Comment ancrer une émotion musicale dans cette date-anniversaire chargée de sens ? Interrogeant les compositeurs qui ont exprimé leurs liens avec leur temps, leur pays à travers leur musique, la musique est toujours là pour libérer des jougs et soutenir la foi dans l’homme, la vie. C’est le fil rouge de ce récital.

Sujet puissamment intergénérationnel, cet hommage à la dignité, à la Liberté visite les engagements de différents compositeurs du 20ème siècle. Convictions multiples, regards croisés, époques bousculées, chacun délivre un message, reflet de l’ appartenance à son temps…

Après le musicien voyageur du 19ème siècle, se développe au 20ème siècle le concept du musicien à l'écoute de ses racines, mettant en perspective celles-ci avec les traditions musicales qui l'habitent. Le musicien-citoyen cherche à développer et sublimer ce qui rend son pays ou son époque uniques, quelquefois honorer son passé en temps de doutes.

Enrique Granados - Sonate pour violon et piano

Paul Dukas La plainte, au loin, du Faune…Transcription pour violon et piano : Léo Marillier

Erwin Schulhoff - Deuxième sonate pour violon et piano


Entracte


Christophe Frionnet  - La question perpétuelle pour violon et piano », op. 17 (1993 révisée en 2008). 
 
Guillaume Lekeu -  Sonate pour violon et piano

Olivier Messiaen - Quatuor pour la Fin du Temps, Louange à l'Immortalité de Jésus, pour violon et piano.