Présentation

Les “Après-Midi de Saint-Loup” vous souhaitent la bienvenue sur le site de Saint-Loup de Naud, en Seine-et-Marne. En lisant les différentes rubriques, nous espérons que vous en saurez un peu plus sur notre village, son environnement et notre Association. Si vous avez envie d’y venir séjourner, si vous avez envie d’écouter de la musique  ou de découvrir des artistes,, si vous avez envie de nous aider à conserver notre patrimoine, alors nous serons devenus des amis…

"Les Après-Midi de Saint-Loup"

L’ association des “Après-Midi de Saint-Loup” est une association créée afin d’encourager et de soutenir la restauration de l’Église romane de Saint-Loup de Naud, des XIème et XIIème siècle, d’organiser et de promouvoir une animation culturelle et artistique autour du site inscrit de l‘Église romane,  d’assurer ainsi le rayonnement de Saint-Loup de Naud , la préservation de son patrimoine et de contribuer au développement du tourisme local. 

Histoire

L’association des “Après-Midi de Saint-Loup” association, loi 1901, a été créée en 1989, par Monsieur Thierry de Beaucé, habitant du village, alors Secrétaire d’État à la francophonie sous le gouvernement Mitterrand, pour réaliser des concerts de musique baroque, dans un lieu unique, l’église romane de Saint-Loup de Naud, (904 habitants), un village proche de Provins, en Seine-et-Marne. Ces concerts ont apporté également un soutien à la restauration de cette église et ont contribué pendant plus de vingt ans au rayonnement de la musique en Ile-de-France.

Article tiré d'un journal

.Chaque année, en septembre, l’Association organisait un week-end musical, d’abord à Saint-Loup puis ensuite une fois par mois dans les églises en région tout autour de Provins. Les concerts qui étaient donnés depuis 1989, réunissaient des musiciens français et étrangers, dans des programmes de musique baroque, rarement présentés en France et accompagnés d’instruments d’époque reconstitués. Toutes les maisons entourant le site étaient ouvertes aux visiteurs ces jours-là. Les musiciens étaient, la semaine précédant les concerts, hébergés chez l’habitant. De même ils avaient à cœur de se produire gratuitement dans les classes de chaque petite commune, avant les concerts.
"Le charme exceptionnel des lieux, la qualité des musiques et des musiciens, l’originalité des programmes, ont fait de ces concerts une manifestation renommée en Ile- de- France, bénéficiant d’un public fidèle" 

Benoît Duteurtre. Extrait de « Marianne ».(17-09-2000)


Jacques BEURDELEY - Les Meules -

Toujours composée de bénévoles, l’association ne bénéficiant plus des subventions des DRAC et l’église ayant été fermée pour cause de travaux, a dû cesser cette activité mais a  perduré néanmoins en donnant des dîners-concerts de jazz en octobre et réalise des expositions d’artistes de la région, avec l’aide de la commune de Saint-Loup de Naud, durant le mois de juin.

 À l'heure actuelle, l'église ayant été réouverte, l'association a repris  ses concerts.


Jacques Beurdeley –Les Meules -

Histoire de la diffusion musicale

 “On ne vend pas la musique. On la partage”
Leonard Bernstein


Partenariat avec des communes limitrophes et possédant un patrimoine monumental
L’Association a mené pendant huit ans, des actions de partenariat financier et technique avec des associations et des communes comme Lourps et les Marêts, en 1999, afin de mettre en valeur leur patrimoine grâce à des concerts. En 2001, la commune de Soisy-Bouy, a présenté des concerts dans la charmante église de Saint-Edme. Se sont ajoutées ensuite, la Ville de Provins, au Caveau du Saint-Esprit, les communes de Chalautre-la-Petite, Chalmaison et Paroy, en 2004 Donnemarie-Dontilly et en 2007 s’ajoute Sainte-Colombe. Depuis 2004, la Communauté de Communes Du Provinois se substitue fiancièrement aux communes qui en font partie, Chalautre, Soisy-Bouy et Les Marêts, La Communauté de Communes du Montois a réglé les frais d’imprimerie des communes de Paroy et Donnemarie. En 2005, l’association avait également engagé un partenariat avec la Chorale du Montois et du Provinois. À l'heure actuelle, la Communauté de Communes du Provinois s'est substituéé à la communauté de la GERBE dans l'octroi des subventionset nous envisageons un partenariat avec le Conservatoire de Provins.


Artistes ayant participé depuis 1989 jusq'en 2010 aux “Après-Midi de Saint-Loup.

Artistes solistes ayant chanté à Saint Loup depuis 1989

Alain Zaepffel, Véronique Dietschy, les Indiens Sulochana Brahaspati et Sultan Khan, les vietnamiens Tran Kich et Phan Ty, Michel Laplénie, Aris Christoffelis, James Bowmann, Catherine Greuillet, l’Ensemble Olivier Obdebeek, La Trulla de Bozes, Vincent Aguettant, Isabelle Desrochers, Catherine Padaut, Jean Vandassi, Jean-Michel Fumas, Linda Bsiri, Myriam Ruggieri, Jean-Michel Fumas, Nicholas Dominguez, Jean-François Chiama, Roxane Comiotto Edwige Parat, Robert Expert, Christophe Laporte, Marc Manodritta et Jean-François Chiama, les chœurs de l’Ensemble Sagittarius, du Lachrimae Consort, l’Irish Chamber Choir of Paris et Dave Davidson et les solistes de la Chorale du Montois.

Instrumentistes :

Martha Cook, Willem Jansen, Marianne Müller, Ivan Monighetti, Dario Luisi, Zakir Hussein, Noelle Spieth, David Simpson, Hiro Kurosaki, Kenneth Weiss, l’ensemble Ca Tru et Musique de Hué, Deya Marschall, Stephen Preston, Les Saqueboutiers de Toulouse, Emer Buckley, Wouter Möller, le quatuor Matheus, Gilles Thomé, Olivier Vernet, Brigitte Tramier, William Waters, Sergio Barcellona, Wieland Kuijken, Françoise Johannel, Bernard Fabre-Garrus, Philippe Le Corf, Pedro Bonet et l’Ensemble « la Folia de Madrid », Hélène Peret, Jean-Michel Robert, Christian Mendoze, Benjamin Bédouin, Xavier Julien-Laferrière, Michel Godard, Alain Bouchaux, Jean-Marie Ségrétier, Philippe Le Corf, Brigitte Haudebourg, Odile Podpovitny, Benjamin Bédouin, Alberto Martinez-Molina, Hélène Lacroix, Jean-Claude Lavoignat, Anello Capuano et Laurent Bruni, Gaëlle Lecoq, Véronique Musson-Gonneaud, Lucas Guimaraes, Dominique Gauthier, Gilles Thomé , Ilton Wjunisjky, Milchberg, Marina Tchebourkina, Dominique Gauthier, Pénéplope Rapson Philippe Foulon.

Le comédien Marcel Bozonnet Comédie Française.
Le comédien seine-et-marnais Alain Paris.

Le conteur Bruno de la Salle

éveiller la curiosité du public en programmant des musiques connues ou Moins Connues

En 1989 Musique élisabéthaine, “Dramatics Laments ”.
En 1991 Musique indienne,Ragas de la nuit avancée” et "Marc-Antoine Charpentier “.
En 1992 Musique allemande "Méditations sur la Guerre de Trente en Ans”.
En 1993 Bach et ses amis   "Bach".
En 1994  Musique italienne "Alessandro Scarlatti , cloches anglaises à main et carillon de Béthune".
En 1995  Musique du VietnamDes voûtes romanes à la Cité Impériale".
En 1996, Musique italienneL’Esprit italien au 18 ème siècle".
En 1997  L’Europe des Lumières.
En 1998  De Paris à Venise.
En 1999  Musique espagnoleRoncevaux, échos d’une bataille”.
En 2000  L’Angleterre Élisabéthaine et l’Espagne de Philippe II’Invincible Armada”.
En 2001 Musique à l’époque de Louis XIIILes Délices de la Solitude”.
En 2002  Le Nouveau MondeZipoli, un compositeur du Nouveau Monde ” et des “ Concerti pour instruments rares et voix, au Siècle des Lumières ” Vivaldi et Telemann et le  « Nisi Dominus » d’Antonio Vivaldi.
En 2003 Musiques de le Terre et des Sphères “ L’imitation de la Nature ”  œuvres de Haendel, Hotteterre, Rameau, Vivaldi, Caix d’Hervelois et “ Le Concile des Planètes .
En 2004  Concert des Nations dans l’Europe baroque. (Un pays d’Europe par commune :concerts en diffusion) À Saint-Loup, hommage à Marc-Antoine Charpentier (tricentenaire) avec “le Voyage en Italie” Œuvres de Charpentier, Duponchel, Biber.
En 2005 Explorations Baroques Songes d’une nuit d’été" : Hommage à Alfred Deller (l es plus beaux airs de Purcell) Le combat de Tancrède et Clorinde (Monteverdi).
En 2006  Ombres et Lumières  “Leçons des Ténèbres” François Couperin « LOrgue des Lumières ”Corrette, Vivaldi.
En 2007  L’imitation de la Nature     “Le Mystère de la Lyra Viol” Marin Marais, Rameau, Corrette "Les  quatre Saisons  de Vivaldi”  Fiori Musicali Orchestre baroque de Londres.
En 2008  Les passions Stabat Mater  et  Missa La Stella Domenico Scarlatti.
Jauchzet Gott
” et le Brandenburg II Bach et Vivaldi autour de la  Cantate no 51 de Bach –
Aria Voce  et  Lachrimae Consort “Concerto pour 2 violons” Vivaldi et autres cantates
Ensemble Fiori Musicali, Londres. 

Ouvrir de nouvelles voies de recherches en proposant des créations ou des "Premières"

En 1991, « première » à St Loup des Leçons de Ténèbres et Ragas de la Nuit avancée, donnée ensuite à Paris au Théâtre de la Ville, à Genève et aux Indes.
En 1994, « première » aux jardins, les cloches anglaises à main répondent au carillon de Béthune.
En 1995 « première » :“ Musique de Cour: des voûtes romanes à la Cité Impériale”.
rejouée ensuite à Genève, Lyon, Paris Maison des Musiques du Monde.
En 1996 « première » : “L’Age d’or des castrats”.
En 1997 « première » : “L’Allemagne sacrée: œuvres de Rosenmüller”.
En 1998 « premières » : “Leçons de ténèbres de Corrette et Vêpres solennelles de Lengrenzi”.
En 1999 « première » : “Roncevaux, les échos d’une bataille ”, spectacle musical qui reçut le soutien de la communauté européenne Kaléïdoscope .Un disque de ces musiques enregistrées à Saint Loup a été distribué par Harmonia Mundi.
En 2000, première en France, “L’invincible Armada” pour faire entendre des inédits extraits de L’ARCHIVO MANUEL DE FALLA de Grenade, ainsi que des inédits irlandais (il n’existe que très peu de pièces originales d’Irlande à cette époque).
En 2002 « première » “Zippoli musique du Nouveau Monde”.
En 2004 « première » “ Messe de Duponchel”.
En 2006 »première » “Suites de Bach pour violoncelle harmonique”.

Philippe Foulon

Violiste
Directeur artistique de 1996 à 2010

Alain Zaeppfel

Contre-ténor
Directeur artistique de 1989 à 1995